GOUVERNANCE DE L ‘INTERNET : Passé, Présent et Futur

GOUVERNANCE DE L ‘INTERNET : Passé, Présent et  Futur  est le document de Wade Hoxtell et de David Nonhof traduit de l’anglais par Stanley Junior BERNARD en Juin 2020 dans le cadre du programme de formation de chapitres de l’Internet Society
Credit picture : Futura Science

                                                             Introduction

L’Internet, un système mondial de réseaux informatiques interconnectés, est l’une des technologies la plus définie de notre temps. La plupart des aspects de nos vies sont touchés sous une forme ou une autre par Internet, y compris nos systèmes économiques et financiers, nos interactions sociales, notre éducation, notre travail et la participation civique, ainsi que les nombreux services que nous utilisons pour compléter nos vies, du divertissement et des services bancaires pour réserver des voyages. Dans de nombreux cas, l’internet est devenu un aspect indispensable de la vie moderne – et la dépendance des peuples sur Internet et son écosystème de services ne font que croître.

 

Malgré la présence constante et omniprésente de l’Internet, la plupart des gens ont peu de compréhension sur la façon dont ce système complexe fonctionne réellement. Les utilisateurs de l’internet, en particulier dans les zones à haute fiabilité de connexions, prennent pour acquis que tout fonctionne simplement comme prévu. Pourtant, sous-tendant tous infrastructure technique, applications, services et le contenu est un système complexe d’institutions, d’acteurs, mécanismes et règles qui régissent la façon dont Internet fonctionne – appelé «gouvernance de l’Internet». La gouvernance de l’internet est largement définie comme les processus qui influencent la gestion de l’Internet – aux niveaux local, national, régional et mondial. Le Groupe de travail des Nations Unies sur la gouvernance de l’Internet(WGIG) a défini la gouvernance de l’Internet en 2005 comme «le développement et l’application par les gouvernements, le secteur privé et la société civile dans leurs rôles respectifs, de principes, normes, règles partagés, procédures et programmes de prise de décision, façonner l’évolution et l’utilisation d’Internet. S’il a fallu attendre 2005 pour parvenir à un accord sur ce définition, principes, règles, normes et processus qui sous-tendent Internet ont évolué pendant des décennies et continuera d’évoluer.

 

Pourtant, deux défis majeurs posent un problème pour le modèle libre et ouvert de l’internet. Premièrement, des États comme la Russie et la Chine défient le modèle multipartite de gouvernance de l’internet. Alors que le modèle multipartite place la responsabilité des décisions critiques sur l’avenir de l’internet entre les mains d’un large éventail de parties prenantes des secteurs public, privé, civil et techniques, la Russie et la Chine recherchent davantage le contrôle (inter) gouvernemental de l’Internet et promeuvent activement une approche plus autoritaire  et non libérale de l’Internet qui restreint l’accès a l’information et réprime les citoyens.

 

Deuxièmement, l’internet gratuit et ouvert qui est construit sur l’idée d’un flux d’information largement non inhibée est menacé par les efforts de contrôle et de limiter les types d’informations accessibles aux utilisateurs. Cette «fragmentation» s’est jusqu’ici principalement produite sur Internet sous la forme d’une réglementation des contenus par le biais, par exemple, de la censure ou, le cas du renversement de la neutralité du net, l’érosion du principe de l’égalité d’accès. Pourtant, il y a aussi un risque de fragmentation de l’Internet, à savoir l’introduction d’une nouvelle infrastructure physique qui pourrait menacer l’existence d’un réseau mondial et introduire à la place un certain nombre de réseaux distincts avec peu ou pas d’échange d’informations.

 

Le but de cette étude est de présenter ces défi set leur impact potentiel sur l’avenir de la gouvernance de l’internet. Le chapitre 2 fournit un bref historique et définition de la gouvernance de l’Internet ainsi que résume le fonctionnement actuel de ce système et les acteurs clés impliqués. Le chapitre 3 présente les principaux défis de la gouvernance de l’internet et leurs implications potentielles pour l’internet libre et ouvert. Le chapitre 4 présente deux perspectives différentes à quoi pourrait ressembler l’internet et sa gouvernance dans le futur, en particulier,  a quoi ressemblerait un meilleur et un pire cas.

Le chapitre 5 se termine par des recommandations politiques pour l’Europe et l’Allemagne.

 Telecharger ici le document complet de Gouvernance de l’Internet traduit par Stanley Junior Bernard

Leave a Reply