Discours de Madame Lynn St. Amour au FGI Haiti 2018 (version francaise)

FGI Haïti, première réunion annuelle,

13 septembre 2018, Port-au-Prince, Conférence d’ouverture

Mme Lynn St Amour, présidente de l’IGF MAG

 

Honorables délégués, chers collègues présents en ligne et sur place

 

Je m’appelle Lynn St. Amour et je suis la présidente du Groupe consultatif multipartite du Forum sur la gouvernance de l’Internet des Nations Unies, nommé par le Secrétaire général des Nations Unies, de même que tous les membres du GAM.

Tout d’abord, permettez-moi de vous féliciter d’avoir organisé le premier IGF en Haïti. C’est pour moi un grand plaisir de m’adresser à vous lors d’une journée aussi importante – importante non seulement pour la communauté Internet d’Haïti mais aussi pour la communauté mondiale de l’IGF.

 

Le Forum sur la gouvernance de l’Internet était l’un des résultats les plus importants du Sommet mondial des Nations Unies sur la société de l’information (SMSI). L’IGF a été créé en tant que plateforme multipartite unique pour faire avancer les questions de politique publique internationale relatives à Internet et à sa gouvernance. Depuis maintenant 13 ans, grâce à un processus ascendant, ouvert et inclusif, le FGI a été à l’avant-garde dans un processus entièrement multipartite pour faire avancer les questions de gouvernance de l’Internet.

L’IGF organise chaque année une réunion mondiale rassemblant plus de 2 000 participants issus des gouvernements, du secteur privé, de la société civile et de la communauté technique. Et tout aussi important tout au long de l’année, il soutient un processus continu d’activités dirigées par la communauté à travers le monde. Il existe 17 coalitions dynamiques actives qui travaillent en permanence pour faire avancer certaines des questions de politique Internet les plus importantes, comme la sécurité en ligne des enfants, les technologies de la chaîne de blocs, les petits États insulaires en développement dans l’économie Internet.

La communauté IGF a également des forums de bonnes pratiques ou BPF(Best Practice Forum) – cette année, il y a 4 BPF: un sur le genre et l’accès, un autre sur la cybersécurité, un troisième sur le contenu local et enfin un quatrième sur l’intelligence artificielle, l’Internet des objets et le Big Data . Enfin, nous avons également la 4ème phase d’un grand projet de politiques intersessions axées sur la connexion et l’activation des prochains milliards.

En plus de ces efforts, le réseau de 105 FGI ou INR nationaux, régionaux et de la jeunesse est CENTRAL pour faire progresser l’Internet local et les questions politiques, tout en contribuant au progrès de l’Internet au niveau mondial.

Les IGF comme Haïti IGF sont essentiels pour faire progresser la société dans laquelle nous vivons. Accroître la participation des individus de tous les pays au travail de l’IGF et à la gouvernance de l’Internet est un objectif que la communauté IGF prend très au sérieux.

Compte tenu de la richesse et de la diversité des sujets à l’ordre du jour d’Haïti IGF, je ne doute pas que nous tirerons tous profit de cet IGF ainsi que de votre participation à l’échelle mondiale, en acquérant de nouvelles perspectives et connaissances. Cela est particulièrement vrai en ce qui concerne les questions d’accès, car l’IGF est conscient que les petits États insulaires ont des défis particuliers qui nécessitent l’attention de beaucoup d’entre eux. Je suis très heureux de voir que la communauté haïtienne a reconnu que l’Internet est un puissant outil de développement socioéconomique et se concentre particulièrement sur les besoins des groupes vulnérables et sur l’investissement dans notre avenir, en investissant dans les jeunes.

Félicitations également pour la composition multipartite de votre groupe consultatif  IGF. Cette large participation est importante et essentielle aux efforts de bonne gouvernance d’Internet et à la maximisation des avantages de tous vos efforts. Et je sais combien d’efforts sont nécessaires pour réunir un FGI, alors les félicitations vont bon train.

Les contributions du NRI sont extrêmement instructives et utiles pour l’IGF et ses activités intersessions, et le MAG attend avec impatience vos contributions et votre participation accrue aux activités intersessions communautaires du FGI et du FGI.

J’espère que beaucoup d’entre vous pourront se joindre à nous en personne ou en ligne lors de la 13ème réunion annuelle de l’IGF qui sera accueillie par le gouvernement français à Paris du 12 au 14 novembre.

Encore une fois, merci de m’avoir invité à vous joindre à vous! Je vous souhaite une réunion très réussie avec beaucoup d’autres à venir. S’il y a quelque chose que le secrétariat de l’IGF ou moi-même pouvez vous aider, n’hésitez pas à nous le faire savoir.

Merci,

 

Lynn St.Amour

Président de l’IGF-MAG

Leave a Reply